facebook pixel

Consommer moins d'essence lorsque les prix sont élevés

Consommer moins d’essence lorsque les prix sont élevés

Le prix de l’essence ayant atteint des records à plusieurs reprises à travers le Canada, les automobilistes se rendent désormais au distributeur d’essence à reculons. Le resserrement de l’offre à l’échelle mondiale a été aggravé par l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la reprise économique qui a suivi les fermetures dues à la pandémie de COVID-19.

À l’approche de l’été, les températures élevées peuvent également contribuer à l’augmentation des factures d’essence.

Voici sept conseils pour consommer moins d’essence lorsque les prix sont élevés.

1. Planifiez votre voyage

Lorsque vous conduisez, veillez à planifier votre itinéraire de manière à vous rendre à tous les endroits où vous devez aller en parcourant la distance la plus courte possible sans oublier aucun arrêt. Rassemblez vos sorties un seul voyage Si vous devez ressortir plus tard parce que vous avez oublié de faire quelque chose à l’autre bout de la ville, vous devrez passer par le distributeur d’essence plus tôt que prévu. Planifiez vos déplacements pour éviter les heures de pointe lorsque cela est possible.

2. Ne roulez pas au ralenti

Le moteur des nouvelles voitures n’a pas besoin d’être réchauffé avant que vous ne preniez le volant. De même, coupez le moteur de votre voiture si vous attendez le passage d’un train ou s’il y a une longue file d’attente au service au volant. Selon Ressources naturelles Canada, les automobilistes doivent garder à l’esprit que faire tourner le moteur au ralenti pendant plus de 10 secondes consomme plus de carburant et produit plus de CO2 que d’éteindre et redémarrer le moteur.

3. Évitez de freiner et d’accélérer brusquement

Lorsque votre voiture passe immédiatement de l’arrêt à une vitesse élevée et vice versa, celle-ci consomme beaucoup de carburant. Si cela est sécuritaire, utilisez le régulateur de vitesse pour vous aider à garder une vitesse constante. Laissez la voiture rouler et ralentir toute seule jusqu’au feu rouge au lieu d’appuyer sur l’accélérateur et de freiner brusquement. Observez la circulation autour de vous afin de pouvoir anticiper les moments où vous devrez accélérer et ralentir, et faites-le progressivement.

Pour être aussi économe en carburant que possible, prenez 5 secondes pour accélérer votre véhicule jusqu’à 20 kilomètres à l’heure à partir d’un arrêt, conseille Ressources naturelles Canada.

4. Évitez de conduire à une vitesse élevée

Conduisez prudemment, évitez les contraventions pour excès de vitesse et consommez moins d’essence lorsque les prix sont élevés en réduisant votre vitesse. La plupart des voitures atteignent leur rendement énergétique maximal de 80 à 90 km/h. Ressources naturelles Canada souligne que : « À 120 km par heure, un véhicule consomme environ 20 % plus de carburant qu’à 100 km par heure. Sur un trajet de 25 km, cette augmentation de la vitesse – et de la consommation de carburant – ne vous ferait gagner que deux minutes. »

5. Réduisez l’utilisation de la climatisation

Le gouvernement de l’Alberta explique que « L’été, vous pouvez optimiser l’utilisation de votre carburant en réduisant votre utilisation de la climatisation. Les climatiseurs automobiles utilisés dans les embouteillages peuvent augmenter la consommation de carburant de 10 à 25 %. Lorsque vous roulez sur l’autoroute, la climatisation augmente la consommation de carburant de 3 à 4 %. »

Pour la conduite sur autoroute, utilisez la ventilation naturelle de votre voiture et ouvrez une fenêtre lorsque vous conduisez en ville.

6. Voyagez léger

Supprimez le poids superflu de votre voiture pour optimiser votre consommation d’essence. Ne conduisez pas avec le sel et le gravier que vous utilisez l’hiver dans le coffre et enlevez le matériel de camping de la fin de semaine dernière avant de repartir.

7. Entretenez votre véhicule

Votre voiture fonctionnera mieux si elle est bien entretenue. Changez régulièrement les liquides et remplacez les bougies d’allumage et les filtres à air. Des choses simples comme la pression des pneus ont une incidence sur la consommation et une pression inadéquate peut augmenter votre consommation de carburant de 5 à 10 %.

Teresa Di Felice, vice-présidente adjointe de la section du Centre-Sud de l’Ontario de l’Association canadienne des automobilistes, souligne ce qui suit : « Il n’est pas bon ni pour votre consommation d’essence ni pour votre véhicule de rouler avec des pneus trop gonflés ou pas assez. » Consultez les indications figurant sur la porte côté conducteur de votre véhicule pour connaître les recommandations relatives à la pression des pneus et corrigez celle-ci une fois par mois environ. Lorsque le temps devient plus chaud, vos pneus peuvent être surgonflés.

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert