facebook pixel

Principes de base de l'assurance contre les pertes d'exploitation

Principes de base de l’assurance contre les pertes d’exploitation

Que se passe-t-il si votre entreprise est contrainte de fermer de manière inattendue en raison d’une interruption de la chaîne d’approvisionnement, ou si vous devez effectuer des travaux de réparation importants après un acte de vandalisme ou un incendie et que vous ne pouvez pas rester ouvert? Vous n’arrêtez pas de recevoir des factures et votre entreprise ne génère aucun revenu.

Que vous soyez propriétaire d’un restaurant à North Bay ou à Cornwall, d’un magasin de détail à Richmond Hill ou à Kitchener, ou d’un entrepreneur à Pembroke ou à Bolton, l’assurance contre les pertes d’exploitation peut vous aider à garder la tête hors de l’eau en cas d’interruption imprévue de vos activités.

Principes de base de l’assurance contre les pertes d’exploitation

  1. Qu’est-ce que l’assurance contre les pertes d’exploitation et qu’est-ce que cette assurance couvre?

Si votre entreprise est obligée de fermer en raison d’un sinistre assuré, l’assurance contre les pertes d’exploitation vous aidera à couvrir les dépenses liées à la reprise des activités de l’entreprise. L’assurance contre les pertes d’exploitation peut également être appelée assurance des revenus de l’entreprise.

En général, une perte d’exploitation n’est couverte que si elle est le résultat d’un sinistre matériel couvert ou de dommages relatif à vos biens. Votre police décrira les événements précis qui s’appliquent à la couverture des pertes d’exploitation.

Par exemple, l’assurance contre les pertes d’exploitation intervient à la suite d’un risque assuré, comme les dommages causés à votre vitrine par un acte de vandalisme, qui entraînent la fermeture de votre magasin, ou l’interruption de la chaîne d’approvisionnement en cas d’incendie chez l’un de vos fournisseurs.

D’autres exemples comprennent les éléments suivants :

  • Dommages causés à une entreprise voisine qui empêche les clients d’accéder à votre entreprise.
  • Tempête de vent causant une panne d’électricité qui entraîne la fermeture de l’entreprise pendant une période prolongée.

  1. De quelle façon mon entreprise est-elle protégée?

L’assurance contre les pertes d’exploitation vous aidera à couvrir les dépenses liées aux activités qui se poursuivent et les pertes de revenus pendant que votre entreprise est temporairement fermée. Voici des exemples de dépenses susceptibles d’être couvertes, en fonction de votre police, si votre demande est acceptée :

  • La paie de vos employés
  • Le loyer, l’eau, l’électricité et les autres services d’utilité publique
  • La surveillance par alarme
  • Les impôts fonciers
  • Les bénéfices perdus
  • Les intérêts sur l’hypothèque ou les prêts

Ce type d’assurance est recommandé pour la restauration, le commerce de détail, la construction et les contrats, le nettoyage, la conception de bâtiments et le service-conseil aux entreprises en cas d’interruption des activités.

Bénéficier d’une assurance contre les pertes d’exploitation peut permettre d’éviter la fermeture définitive de votre entreprise.

  1. Combien de temps dure la couverture?

L’assurance contre les pertes d’exploitation comporte une période de couverture, c’est-à-dire la durée pendant laquelle vous êtes couvert pour l’arrêt des activités.

Elle commence généralement lorsque le sinistre matériel ou le dommage survient, le jour où l’interruption des activités se produit, et se termine lorsque les réparations, la reconstruction ou le remplacement sont terminés et que votre entreprise a réouvert ses portes. Par exemple, il s’agirait du jour de la réouverture de votre entreprise de services après un incendie.

Il existe d’autres formes d’assurance contre les pertes d’exploitation qui continueront de couvrir les risques après la réouverture et jusqu’au moment où l’entreprise retrouve le même niveau de rentabilité qu’au moment où le sinistre est survenu, ou jusqu’à la fin de la période de couverture, selon la première éventualité.

Il peut également y avoir une période d’attente, c’est-à-dire un nombre de jours déterminés après la survenue du dommage matériel, avant que la couverture de la perte d’exploitation ne s’applique.

Cependant, la réouverture doit se faire dans un délai raisonnable et vous devrez vérifier la durée pendant laquelle votre entreprise sera couverte. Ne vous attendez pas à pouvoir remettre les réparations parce que vous prenez des congés.

Il peut également y avoir des limites au montant versé en un mois au titre de votre police.

  1. Quel montant de couverture des pertes d’exploitation est nécessaire?

Vous devrez discuter du montant de la couverture des pertes d’exploitation dont vous aurez besoin avec votre expert en assurance. Une feuille de calcul des pertes d’exploitation peut être remplie pour s’assurer que vous êtes correctement couvert et que le montant de couverture requis correspond à votre période de couverture.

  1. Existe-t-il différents types d’assurance contre les pertes d’exploitation?

Toutes les assurances contre les pertes d’exploitation ne sont pas identiques. Voici différents types de couvertures que vous pouvez choisir :

Formule de rémunération brute : Généralement calculée à l’aide d’une formule (Ventes – Coût des marchandises vendues) et conçue pour couvrir la perte de bénéfices bruts de l’assuré à la suite d’un sinistre direct. Cette couverture ne dure que jusqu’à ce qu’un bâtiment ou un bien endommagé soit reconstruit ou réparé et que l’entreprise ait réouvert ses portes.

Formule des bénéfices : Couverture fournie à un propriétaire d’entreprise pour les bénéfices perdus et les dépenses fixes continues qui se produisent pendant que l’entreprise est fermée en raison d’un sinistre couvert, pendant que les locaux sont restaurés en raison de dommages matériels. La couverture fournie continuera d’être en vigueur jusqu’à ce que l’entreprise retrouve le même niveau de rentabilité qu’avant la survenue du sinistre, au cours de la période de couverture indiquée.

Couverture des dépenses supplémentaires : Si votre entreprise doit continuer à fonctionner pendant les réparations, vous aurez probablement des dépenses supplémentaires comme la location, la sous-traitance, les services d’utilité publique temporaires dans un autre lieu, la publicité et les frais de déménagement. Dans ce cas, vous devriez vous assurer que ces dépenses sont couvertes par votre assurance contre les pertes d’exploitation.

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert