facebook pixel

Assurance pour votre animal de compagnie et votre promeneur de chien

Assurance pour votre animal de compagnie et votre promeneur de chien

Si votre chien ou votre chat devait aller chez le vétérinaire pour recevoir un traitement nécessaire à sa survie et que vous ayez à débourser, par exemple, des frais initiaux de 5 000 $, en auriez-vous les moyens?

Si vous avez répondu non, vous devriez avoir une assurance pour animaux de compagnie.

Puis-je assurer mon animal de compagnie?

Pour un propriétaire d’animal de compagnie, ne pas pouvoir assumer le coût d’un traitement vétérinaire nécessaire à la survie de son chien ou de son chat est l’une des situations les plus déchirantes qui soient. Heureusement, vous pouvez assurer votre animal de compagnie contre la maladie et les blessures.

Parce qu’elle répartit le risque au sein d’un vaste groupe d’animaux, une assurance pour animaux de compagnie s’avère utile en cas de factures de soins vétérinaires imprévues. L’Institut d’assurance du Canada indique que « même si l’assurance pour animaux de compagnie est un type d’assurance de biens, elle utilise certains concepts (comme les quotes-parts) propres à l’assurance vie. Dans la plupart des polices, la période d’attente avant que la couverture n’entre en vigueur est relativement courte (par exemple, 48 heures pour les accidents, et 14 jours pour les maladies). »

Pourquoi ai-je besoin d’une assurance pour animaux de compagnie?

Si une maladie était détectée chez votre animal de compagnie et qu’elle nécessitait un traitement continu, en auriez-vous les moyens? Les médicaments, les diagnostics et les visites répétées chez le vétérinaire peuvent être onéreux, et une hospitalisation coûte environ 1 000 $ par jour.

De plus, de nombreux animaux de compagnie nécessitent des soins importants vers la fin de leur vie. Les visites d’urgence qui ont lieu couramment chez le vétérinaire comprennent les blocages urinaires, l’ingestion de corps étrangers, l’ingestion de toxines, les abcès dus aux morsures de chat, les blessures dues aux morsures de chien, les collisions avec une voiture, les chutes en hauteur et les maladies comme la néphropathie. Le coût de ces visites oscille entre 250 $ et 8 000 $.

« Des pays comme le Royaume-Uni et la Suède sont très en avance sur le Canada, où le taux des propriétaires d’animaux de compagnie qui ont souscrit une assurance est de 1 % », peut-on lire sur le site HelloSafe. Au Royaume-Uni, ce taux est de 31 %, et en Suède, de 48 %.

La publication Insurance Business Canada souligne que « selon la Société de protection des animaux de l’Ontario, les gens décident souvent d’adopter un animal de compagnie sans considérer l’engagement que cela implique sur le plan financier. »

Que faut-il prendre en considération dans le choix d’une assurance pour animaux de compagnie?

Les assurances pour animaux de compagnie ne s’équivalent pas toutes.

Les régimes offrant une couverture limitée ou comportant des subtilités insidieuses peuvent s’avérer un investissement inutile, alors que les bonnes polices peuvent être salvatrices.

Il est important de choisir le bon régime d’assurance pour que votre animal ait une couverture adéquate et parce qu’il est plus onéreux d’assurer les animaux âgés. Si vous changez plus tard d’assureur, vous pourriez avoir à payer davantage. Avant de souscrire une assurance pour animaux de compagnie, vérifiez les points suivants :

  • Qu’est-ce qui est exclu? Presque tous les régimes excluent les affections préexistantes. Si votre animal en a une, économisez suffisamment pour payer les coûts et déterminez si une assurance pourrait encore être utile. Habituellement, les affections liées à la reproduction et aux dents (à moins qu’elles aient été causées par un accident) ne sont pas couvertes, et les soins préventifs ne le sont pas non plus, à moins que vous ne les ajoutiez. Ne tenez jamais pour acquis que quelque chose est couvert parce que vous croyez que ce devrait l’être, et assurez-vous de comprendre ce que couvre la police.
  • Quelle est la quote-part? Combien payez-vous et combien paie l’assureur? Vous paierez toujours une partie du coût; vous devez savoir ce que vous aurez à payer et si des éléments comme les examens et les taxes sont couverts.
  • Y a-t-il des limites de paiement par affection ou par année ou sur la durée de la couverture?
  • Y a-t-il une facturation directe? Certains assureurs facturent les frais au vétérinaire directement, de sorte que vous n’avez pas à payer le montant total initialement, mais uniquement votre part.
  • Quelle est la franchise? Vérifiez si votre franchise est abordable et la façon dont elle est appliquée. S’agit-il d’une franchise annuelle ou d’une franchise par affection? La franchise par affection peut être utile, car une fois qu’elle a été payée pour une affection, vous n’avez pas à la payer de nouveau en cas de rechute.
  • Pendant combien de temps les médicaments sont-ils couverts? Certaines assurances pour animaux de compagnie couvrent les médicaments pendant un certain temps seulement, mais votre animal peut en avoir besoin toute sa vie.
  • À quel moment la prime peut-elle augmenter? Vérifiez à quel moment la prime peut augmenter.
  • La police est-elle facile à comprendre et la couverture peut-elle changer? Assurez-vous de bien comprendre les détails de la police; la formulation du texte ne doit soulever aucun doute à propos de ce qui est couvert. Vérifiez s’il peut y avoir des changements à votre couverture.

Mon promeneur de chien doit-il avoir une assurance?

Il est souhaitable que votre promeneur de chien ait une assurance.

Même si vous avez une assurance couvrant les soins vétérinaires de votre animal en cas d’accident, des personnes pourraient vous tenir responsable si votre chien les a mordues ou s’il a mordu leur chien, par exemple.

Votre promeneur de chien pourrait aussi perdre les clés de la maison, vous obligeant à changer les serrures.

Si le promeneur de chien est assuré, ce genre de scénario pourrait être couvert. Au minimum, il devrait avoir une assurance responsabilité civile commerciale couvrant les dommages corporels et matériels causés à des tiers.

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert