facebook pixel

Conseils de sécurité à motoneige

Saviez-vous que la motoneige a été inventée en 1935 par un mécanicien de Valcourt, au Québec? Aujourd’hui, on compte plus de 600 000 amateurs de motoneige au Canada. Que vous soyez novice ou motoneigiste expérimenté, prenez quelques minutes pour lire les conseils et les rappels de sécurité suivants.

  1. Assurez-vous d’avoir des papiers en règle.

Avant de vous lancer sur les sentiers, vous devez avoir sur vous une preuve d’assurance, un certificat d’immatriculation et un permis de conduire en règle. Sachez que l’assurance motoneige est obligatoire dans toutes les provinces du Canada. Votre motoneige doit être immatriculée, et vous devez être muni d’un permis acceptable – classe automobile, classe motoneige, classe véhicule d’hiver motorisé, etc., selon la réglementation en vigueur.

  1. Inspectez votre motoneige.

Votre véhicule n’a pas servi pendant les mois d’été. N’oubliez pas de vérifier ce qui suit :

  • Le niveau des liquides
  • Le bon fonctionnement des phares
  • Le bon fonctionnement de la batterie
  • Le bon fonctionnement des freins
  • Le bon état de la suspension
  • Le bon état des skis

Après avoir inspecté votre motoneige, n’oubliez pas de faire le plein d’essence.

  1. Vérifiez les conditions météorologiques et les rapports sur l’état des sentiers.

Cela est particulièrement important si vous comptez circuler dans des secteurs sujets aux avalanches. Par ailleurs, si on annonce une tempête de neige, il est peut-être plus sage de ne pas sortir. Si vous prévoyez traverser des rivières ou des lacs, vérifiez l’épaisseur de la glace. Si le refroidissement éolien est élevé, pensez à vous habiller plus chaudement.

  1. Équipez-vous correctement.

Portez un casque homologué, des bottes et des vêtements chauds, des lunettes de protection et de bons gants. Si vous circulez sur des lacs ou des rivières, assurez-vous de porter un habit de motoneige avec système de flottaison. Chargez votre appareil GPS, et emportez l’essentiel – trousse de secours, bougies d’allumage supplémentaires, outils, etc.

  1. Suivez un cours de sécurité à motoneige.

Certaines provinces exigent que vous suiviez un cours de motoneige reconnu. Si vous prévoyez circuler en arrière-pays, il peut aussi être utile de suivre un cours sur les avalanches.

  1. Respectez la signalisation dans les sentiers.

Prêtez attention aux indications de danger, et respectez les lois et règlements locaux. Soyez à l’affût des obstacles dangereux comme les arbres tombés, les rochers et les eaux libres. Si vous vous aventurez hors des sentiers, assurez-vous de ne pas circuler sur des propriétés privées.

  1. Pratiquez la motoneige avec un ami, ou devenez membre d’un club.

Il est plus sécuritaire de pratiquer la motoneige en groupe. Si vous n’avez personne pour vous accompagner, pensez à devenir membre d’un club de motoneige. Si vous circulez en solo, pensez à informer quelqu’un de votre itinéraire et de l’heure de retour prévue.

Renseignez-vous auprès de nos experts en assurance sur les diverses protections offertes, selon le type de motoneige que vous possédez. Pour avoir l’esprit tranquille, pensez à assurer votre remorque en plus de la motoneige.

Suivez ces conseils pour vous amuser en toute sécurité cet hiver!

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert