facebook pixel

Conseils pour cultiver un jardin urbain

Conseils pour cultiver un jardin urbain

Vous aimez jardiner, mais vous n’avez pas suffisamment d’espace pour le faire?

Un jardin urbain dans votre cour arrière ou sur votre balcon est simple à aménager et demande peu de planification. Vous créerez ainsi un joli espace dont vous pourrez profiter et dont profiteront aussi les oiseaux, les abeilles et les papillons.

« L’habitat que vous créerez incitera des abeilles et d’autres pollinisateurs à profiter des plantes à fleurs qui leur fourniront le nectar et le pollen dont ils ont tant besoin. Des oiseaux se nourriront d’insectes attirés par ces mêmes plantes et on a pu constater que certains d’entre eux, comme le rouge-gorge et le roselin familier, peuvent établir leur nid dans des plantes en pots installées en hauteur sur des balcons d’appartements, » fait savoir la Fédération canadienne de la faune.

Avant de commencer

Planifier d’abord l’aménagement de votre jardin urbain pour qu’il soit spécifiquement adapté à votre cour arrière ou à votre balcon.

  • Si vous aménagez votre jardin sur votre balcon, renseignez-vous au préalable sur les restrictions concernant votre immeuble et mesurez votre espace.
  • Déterminez l’orientation de votre espace extérieur et la durée d’ensoleillement dont il bénéficie. Si votre balcon ou cour arrière est très ensoleillé, plantez des succulentes, des fraises, des graminées, du thym, de l’origan, de la lavande ou autres fines herbes. Le chou frisé, les haricots, les tomates cerises, les carottes et les radis s’y prêtent également très bien. Si l’emplacement de votre jardin urbain est plus ombragé, plantez des fougères et des fines herbes comme le persil. Avec un peu de recherche, vous trouverez quelles plantes conviennent le mieux à votre jardin sur balcon ou en arrière-cour.
  • Un jardin orienté plein sud ou orienté ouest doit être arrosé plus souvent.
  • Établissez le budget à consacrer à votre jardin urbain. Même avec un budget restreint, il suffit d’un peu de créativité pour faire des merveilles.

Décidez du type de jardin que vous voulez aménager

Réfléchissez à ce que vous voulez comme jardin. Éléments à prendre en considération :

  • Souhaitez-vous cultiver des fines herbes ou des légumes?
  • Ou préférez-vous créer un jardin qui attirera les pollinisateurs? Les balcons situés aux étages inférieurs et les cours arrière conviennent parfaitement à ce type d’aménagement.
  • Combien de temps êtes-vous prêt à consacrer à votre jardin urbain? Votre jardin doit-il nécessiter peu ou beaucoup d’entretien? Le yucca, la rudbeckie, le pétunia, le zinnia, l’hémérocalle et la joubarbe des toits sont parmi les plantes nécessitant peu d’entretien.
  • Procurez-vous tout le nécessaire. Faites un croquis de votre jardin que vous pourrez consulter ultérieurement.

Pensez vertical

Une petite superficie n’est pas pour autant synonyme de petit jardin. « Vous pouvez utiliser des bacs à jardin étagés, des balconnières, des jardinières verticales et des paniers suspendus pour créer un magnifique jardin de balcon. Vous pourrez facilement y cultiver des bromélias, des fougères, des bégonias, des hostas, des succulentes, des épiphytes et des vignes » peut-on lire dans Sélection du Reader’s Digest.

Les jardins verticaux sont tout indiqués pour les espaces restreints et les plantes, qui reçoivent ainsi davantage de soleil, offriront un rendement supérieur. En outre, comme les fruits et les légumes ne touchent pas le sol, ils sont moins sujets à la pourriture, aux maladies et aux ravageurs.

D’après Almanac, « nos légumes de choix pour la culture verticale sont les haricots à rames, les pois grimpants, les patates douces, les tomates en grappes et les variétés tentaculaires de courgettes, de concombres, de melons et de courges qui peuvent grimper sur supports. »

Choisissez la bonne jardinière

Choisissez des contenants qui exploitent au maximum l’espace restreint de votre jardin urbain. Le type de jardinière que vous utilisez est important. Vérifiez quelle doit être la dimension du contenant qui accueillera vos plantes ainsi que sa profondeur, qui doit pouvoir favoriser la croissance des racines. La Fédération canadienne de la faune offre ce conseil : « Assurez-vous que les pots sont assez profonds pour les plantes choisies et qu’ils ont assez de trous pour drainer efficacement l’eau. »

Employez un terreau conçu pour les plantes en pots

Ce type de terreau est plus léger et, selon le magazine Fine Gardening, « le terreau à jardin n’offre pas suffisamment d’air, d’eau ou de nutriments pour les plantes cultivées en pots. » Le terreau d’empotage devra pouvoir se drainer tout en conservant l’humidité, et un terreau d’empotage tout usage convient habituellement à tous les jardins en contenant. Recouvrez-le d’un paillis, par exemple des copeaux de cèdre ou du gravillon, ou de la mousse s’il se trouve plutôt à l’ombre.

Arrosez souvent

Les jardins urbains exposés au vent devront être arrosés une fois par jour, et les plantes en pots de terre cuite nécessitent un arrosage plus abondant que celles en pots de plastique. La dimension de vos contenants et la quantité d’ensoleillement que reçoit votre jardin urbain déterminent également la quantité d’eau requise.

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert