facebook pixel

Quel est l'effet des éruptions solaires?

À 11 h 35 (HAE), le 28 octobre 2021, une éruption solaire de classe X1 a projeté une éjection de masse coronaire en direction de la Terre. En atteignant notre planète, le 30 ou le 31 octobre, ce phénomène risque de provoquer un orage géomagnétique. L’éruption solaire a causé une interruption temporaire mais générale des radiocommunications en Amérique du Sud, qui était alors la région exposée au rayonnement solaire.

Qu’est-ce qu’une éruption solaire?

Il s’agit d’une explosion de radiations provenant du soleil. Ce phénomène se produit lorsque l’énergie magnétique accumulée dans l’atmosphère solaire est libérée soudainement. Les radiations émises s’échelonnent sur l’ensemble du spectre électromagnétique, des ondes radio jusqu’aux rayons gamma. Émanant de la couronne, soit la partie externe de l’atmosphère solaire, une éruption solaire peut projeter une éjection de masse coronaire, qui est un énorme dégagement de matière et d’énergie.

Comment classe-t-on les éruptions solaires?

On classe les éruptions solaires selon un système alphanumérique. Les éruptions de classes A, B et C sont les plus faibles, les éruptions de classe M sont d’intensité moyenne et les éruptions de classe X sont les plus intenses. Selon la NASA, le chiffre qui accompagne la lettre en dit plus long sur l’intensité de l’éruption. Une éruption de classe X2 est deux fois plus forte qu’une éruption de classe X1. Une éruption de classe X3 est trois fois plus intense qu’une éruption de classe X1, et ainsi de suite. Les éruptions de classe X10 ou plus sont considérées comme exceptionnellement intenses.

Quel effet les éruptions solaires ont-elles sur notre planète?

Que peut provoquer cette éruption solaire? Des aurores boréales! Lorsque les particules solaires chargées frappent la Terre, les atomes de l’atmosphère s’illuminent sous forme d’aurores. Selon le site spaceweatherlive.com, l’éruption du mois d’octobre pourrait produire des aurores visibles de l’Allemagne, des Pays-Bas et de l’Angleterre. Aux États-Unis, les aurores pourraient être observables de Denver, au Colorado, et de Richmond, en Virginie. Dans l’hémisphère sud, Melbourne et Wellington pourraient recevoir leur part du gâteau.

Même si elles sont physiquement inoffensives pour nous, les éruptions solaires présentent l’inconvénient de perturber les communications satellitaires. Selon le Global News, l’orage touchera le haut de l’atmosphère terrestre, ce qui pourrait augmenter la résistance que subissent les astronefs en orbite basse. Les particules peuvent également perturber l’orientation des satellites, et nuire ainsi à leur efficacité. Les communications haute fréquence comme les communications air-sol et les émissions de radioamateurs risquent aussi d’être perturbées par l’orage. Même les services comme le système mondial de positionnement (GPS) peuvent être déstabilisés ou interrompus.

Données sur les éruptions solaires

  • Une éruption solaire dégage une énergie équivalente à celle d’une bombe H d’environ 100 mégatonnes.
  • Une éjection de masse coronaire peut franchir jusqu’à 1 000 km par seconde.
  • La température interne d’une éruption solaire est généralement de 10 à 20 millions de kelvins, mais elle peut atteindre 100 millions de kelvins.
  • Pendant la période la plus active de son cycle de 11 ans, le soleil peut produire 100 éruptions solaires par semaine.
  • En mars 1989, l’une des plus fortes éjections de masse coronaire jamais enregistrées a paralysé le réseau électrique d’Hydro-Québec.
  • Les émissions radio peuvent être observées de la Terre au moyen de télescopes. De leur côté, les émissions énergétiques comme les rayons X et les rayons gamma ne peuvent être observées que de l’espace, car elles ne traversent pas notre atmosphère.

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert