facebook pixel

Quelles questions dois-je poser à mon employeur sur le régime d'avantages sociaux?

Lorsque vous envisagez de postuler pour un poste, n’oubliez pas que les avantages sociaux constituent une part importante de votre rémunération globale. Votre objectif principal est probablement de négocier un salaire élevé, mais selon la Chambre de commerce de l’Ontario, votre régime d’avantages sociaux peut augmenter la valeur de votre rémunération de 25 %.

Selon Justworks, 88 % des employés pensent que les options et la qualité sont importantes en matière de prestations d’assurance maladie. Le même pourcentage d’employés ont déclaré que les congés payés étaient importants, et 66 % ont estimé que le congé parental était un avantage important. Avant d’accepter une offre, assurez-vous que le régime d’avantages sociaux correspond à vos besoins et qu’il ajoutera une valeur substantielle à votre rémunération. Comme le souligne le site Web The Balance Careers, « il vaut mieux être pleinement informé avant d’accepter un poste que d’avoir une mauvaise surprise par la suite ». Posez les questions suivantes avant d’accepter une offre d’emploi.

Quelles sont les garanties d’assurance vie et maladie offertes?

Votre programme d’avantages sociaux comprendra probablement une assurance maladie, une assurance accident, une assurance vie, une assurance soins dentaires et une assurance invalidité (de courte et/ou longue durée). Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • L’assurance invalidité correspondra à quel pourcentage de votre salaire?
  • L’assurance vie est-elle basée sur un montant fixe ou sur le revenu (le cas échéant, quel multiple du revenu)?
  • Le régime d’assurance soins dentaires couvre-t-il les principaux services de restauration et l’orthodontie?

Le régime d’assurance collective comporte-t-il un programme d’aide aux employés?

Un programme d’aide aux employés (PAE) fournit des services de gestion de crise et comprend généralement une ligne téléphonique disponible 24 heures par jour et sept jours par semaine. Un téléphoniste pourra vous aider à trouver un soutien à court et à long terme, comme des psychologues et des conseillers financiers, pour les différents problèmes que vous pourriez avoir.

Le régime couvre-t-il votre famille?

Les régimes d’assurance collective permettent habituellement d’inclure les conjoints et les enfants. Certains employeurs limitent la couverture à leurs employés seulement. Alors, assurez-vous que vos régimes couvriront votre famille.

À combien s’élèvent les primes, la quote-part des employés, les franchises et les prestations maximales?

La franchise est le montant que vous payez avant d’être remboursé pour une demande de règlement. La quote-part est le pourcentage de chaque demande de règlement que vous devez payer. Et les prestations maximales sont les montants maximums que votre régime d’assurance collective paiera chaque année ou votre vie durant. Vous pouvez également faire déduire une partie des primes de votre salaire chaque mois.

Y a-t-il un compte de gestion santé?

Un compte de gestion santé est un moyen souple de payer les frais médicaux et dentaires. Vous pouvez utiliser votre revenu avant impôt pour payer des dépenses telles que la quote-part, les franchises et les montants qui dépassent les limites de la protection. Certains employeurs utilisent des comptes de gestion santé au lieu d’autres types d’assurance. Si c’est le cas, renseignez-vous sur la limite de la protection.

Les cotisations au régime de retraite sont-elles jumelées par l’employeur?

De nombreux employeurs verseront une cotisation équivalente à la vôtre dans un régime enregistré d’épargne-retraite collectif ou ont un régime de retraite à cotisations déterminées. Vérifiez si votre employeur verse une cotisation équivalente à la vôtre, ce qui constitue une excellente motivation à épargner pour la retraite.

À combien de congés payés avez-vous droit?

Dans toutes les provinces canadiennes, à l’exception de la Saskatchewan, le minimum de vacances annuelles obligatoire est de deux semaines; en Saskatchewan, il est de trois semaines. Certains employeurs offrent plus que le minimum et vous pouvez également bénéficier de congés personnels payés. Vous pouvez parfois négocier des congés payés au lieu d’un salaire plus élevé.

Quel est le délai d’attente pour adhérer au régime?

Lorsque vous changez d’emploi et que vous n’êtes plus sur le régime d’avantages sociaux de votre ancien employeur, vous devrez peut-être attendre trois à six mois pour adhérer au régime d’avantages sociaux de votre nouvel employeur, et il peut être difficile de trouver une couverture dans l’intervalle.

Messages d'actualité récents




Talk to an Insurance Expert